Annuaire

Plein La Bobine en balade

Cinéma jeune public

Samedi 23 janvier 2021 à 17h30 à La Bascule à TAUVES

Jeune public + 6 ans

Durée : 1h

Tarifs : 5€ / 2€

Plein la Bobine, c’est LE festival de cinéma jeune public à ne pas manquer !

En attendant l’édition 2021, nous vous proposons une séance pour re(découvrir) quelques-uns des plus beaux films présentés au public en 2020. Un choix bien difficile à faire !
Films français ou internationaux, prise de vue réelle ou animation, … il y en aura pour tous les goûts !

Venez découvrir une sélection de courts-métrages créée sur mesure pour petits… et grands ! Un programme à dévorer des yeux à partir de 6 ans !

Crédit photo : Festival Plein la Bobine

Spectacle TOC TOC TOC

Théâtre de papier et pop-up par la cie chamboule touthéâtre

Mercredi 24 février 2020 à 17 h30 à la salle des fêtes de Saint-Sauves.

Pour jeune public dès 1 an.

Tarifs : 2 à 5 €

Un grand livre qui s’anime quand on tourne les pages. Des décors qui surgissent, des trappes qui s’ouvrent, le tout accompagné de bruitages.Un tendre voyage au fil des saisons avec toutes sortes d’animaux. Toc, Toc, Toc ? Qui est derrière la page ? 
Un spectacle en musique et tout en papier qui s’appuie sur les 4 saisons et des classiques de la littérature jeunesse comme La grenouille à grande bouche et La moufle.
Un théâtre visuel et poétique qui surprendra petits et grands !

Crédit photos : Cie Chamboule Touthéâtre

Spectacle « Hûllymen ou le jour où les chiens ont envahi Khatchkaar »

03 février 2021 à 20h30 à La Bascule à Tauves

Théâtre par la compagnie Le Petit Théâtre DAKOTE.

Tout public à partir de 12 ans. Durée : 1h30

Tarifs : 5 à 9 €

Hûllymën raconte la chute de Khatchkaar, une ville imaginaire prise dans une guerre imaginaire et assiégée par les « Fous d’Hûllios », un Dieu (comme tous) imaginaire. Khatchkaar comme Troie, Stalingrad, Grozny, Alep, Sarajevo et tant d’autres depuis toujours et pour toujours. Une histoire qui se tisse au fil des témoignages. Un récit à suspense, quasi épique, en forme de témoignage universel d’une guerre (moderne) où il ne resterait comme « va tout » face à la barbarie que l’humanité et la tendresse des uns et des autres…

Crédit photos : Petit Théâtre Dakôté